Fonds BM027 - Fonds Alfred Garneau. - [185-]-1896

Titre propre

Fonds Alfred Garneau. - [185-]-1896

Dénomination générale des documents

Titre parallèle

Compléments du titre

Mentions de responsabilité

Notes du titre

Niveau de description

Fonds

Cote

CA M001 BM027

Mention d'édition

Mentions de responsabilité relatives à l'édition

Mention d'échelle (cartographique)

Mention de projection (cartographique)

Mention des coordonnées (cartographiques)

Mention d'échelle (architecturale)

Juridiction responsable et dénomination (philatélique)

Date(s)

  • [185-]-1896 (Production)

Description matérielle

0,3 m de documents textuels. - 6 photographies.

Titre propre de la collection

Titres parallèles de la collection

Compléments du titre de la collection

Mention de responsabilité relative à la collection

Numérotation à l'intérieur de la collection

Note sur la collection

Nom du producteur

(1836-1904)

Notice biographique

Alfred Garneau est né le 20 décembre 1836, dans la région de Québec (La Canardière). Frère d'Honoré, d'Eugène et de Joséphine, il est le fils de François-Xavier Garneau, historien, et de Marie-Esther Bilodeau. Alfred Garneau épouse Élodie Globensky le 6 août 1862 et ils ont six enfants dont Hector, conservateur de la Bibliothèque municipale de Montréal. Il meurt le 3 mars 1904, à Montréal.

Alfred Garneau fait ses études au Séminaire de Québec de 1847 à 1853, puis à l'université Laval, à partir de 1856. Il et est admis au Barreau le 5 décembre 1860. Engagé comme traducteur au Parlement du Canada en mars 1861, il devient directeur de la traduction au Sénat en 1866 et le demeure jusqu'à sa mort.

Ayant publié son premier poème " Mon songe " dans le journal étudiant L'Abeille dès 1852, Alfred Garneau est responsable d'une poésie que l'abbé Camille Roy décrit ainsi: " calme, sereine, quelquefois intense, presque jamais ambitieuse, qui s'échappe comme à son insu d'un cœur qui déborde. " (J. Fournier, Anthologie des poètes canadiens, 1920). Son fils Hector sera responsable en 1906 de la publication d'un recueil posthume de ces œuvres.

Alfred Garneau assiste par ailleurs son père dans la préparation de la troisième édition de l'Histoire du Canada (1859). Depuis la parution de la deuxième édition, la documentation de l'historien s'est en effet enrichie. Georges-Barthélemi Faribault a par exemple réussi à intéresser le gouvernement canadien aux archives et a fait copier de nombreux documents mis à la disposition des chercheurs à partir de 1853. Alfred Garneau travaille ensuite à la parution d'une quatrième édition de l'ouvrage, en 1882 et 1883, seize ans après la mort de son père.

Sources: " Garneau, François-Xavier ", Dictionnaire biographique du Canada en ligne / " Collection Alfred-Garneau (P296) ", Centre de recherche en civilisation canadienne-française de l'Université d'Ottawa.

Historique de la conservation

Les documents ont probablement été remis à la Bibliothèque de Montréal par Hector Garneau, petit-fils de François-Xavier Garneau, alors qu'il était conservateur de la Bibliothèque entre 1916 et 1930. Ces documents ont été redécouverts par le conservateur Léo-Paul Desrosiers en 1943. Le transfert à la Division de la gestion de documents et des archives s'est fait en juin 1997.

Portée et contenu

Le fonds porte sur la révision de l'Histoire du Canada, de François-Xavier Garneau, de même que sur les activités de traducteur et de poète d'Alfred Garneau. Il est constitué des séries suivantes: S1. Documents de recherche colligés pour la quatrième édition de l'Histoire du Canada ; S2. Écrits personnels et littéraires. Il comporte essentiellement des cahiers et registres manuscrits de notes historiques, scientifiques ou philologiques; des retranscriptions de textes (avec des définitions, des extraits d'ouvrages historiques traitant de l'histoire canadienne et américaine, des écrits de personnalités diverses et autres); quelques photographies ou gravures de personnages historiques et d'Alfred Garneau; un journal personnel (contenant quelques essais poétiques); des répertoires à caractère bibliographique. Le fonds était connu auparavant sous le nom de fonds Garneau (voir aussi Fonds François-Xavier Garneau BM26).
Titre basé sur le contenu du fonds. Les documents sont principalement en français. Le fonds portait l'indication « Lot 17 » à la Bibliothèque de Montréal. Référence bibliographique : Inventaire du fonds Garneau / Mario Gervais; Montréal : Bibliothèque Municipale de Montréal. Salle Gagnon, 1983.
Traitement et description : Nicolas Bednarz, archiviste contractuel. Supervision et coordination: Mario Robert, chef de section des archives. Le traitement du fonds et sa description ont été réalisés en janvier 2010, dans le cadre du Programme national de développement des archives (PNDA). Nous reconnaissons l'appui financier du gouvernement du Canada par l'entremise de Bibliothèque et Archives Canada.

État de conservation

Source immédiate d'acquisition

Classement

Langue des documents

Écriture des documents

Localisation des originaux

Disponibilité d'autres formats

Restrictions d'accès

Délais d'utilisation, de reproduction et de publication

Instruments de recherche

Inventaire du fonds Garneau / Mario Gervais; Montréal : Bibliothèque Municipale de Montréal. Salle Gagnon, 1983. .

Instrument de recherche

Éléments associés

Le Centre de recherche en civilisation canadienne-française de l'Université d'Ottawa conserve le Fonds Alfred-Garneau (P105) et la Collection Alfred-Garneau (P296). D'autres documents concernant Alfred Garneau se retrouvent dans le Fonds François-Xavier Garneau (BM26).

Éléments associés

Accroissements

Identifiant(s) alternatif(s)

Numéro normalisé

Mots-clés - Sujets (non utilisés)

Mots-clés - Lieux (non utilisés)

Mots-clés - Nom (niveau supérieur seulement)

Mots-clés - Genre (non utilisés)

Identifiant de la description du document

Dates de production, de révision et de suppression

Zone des entrées

Sujets associés

Personnes et organismes associés

Lieux associés

Genres associés