Fonds SHM008 - Fonds Austin Cuvillier et Alexandre-Maurice Delisle. - 1797-1877; surtout 1825-1862

Titre propre

Fonds Austin Cuvillier et Alexandre-Maurice Delisle. - 1797-1877; surtout 1825-1862

Dénomination générale des documents

Titre parallèle

Compléments du titre

Mentions de responsabilité

Notes du titre

Niveau de description

Fonds

Cote

CA M001 SHM008

Mention d'édition

Mentions de responsabilité relatives à l'édition

Mention d'échelle (cartographique)

Mention de projection (cartographique)

Mention des coordonnées (cartographiques)

Mention d'échelle (architecturale)

Juridiction responsable et dénomination (philatélique)

Date(s)

  • 1797-1877; surtout 1825-1862 (Production)

Description matérielle

1,1 m de documents textuels.

Titre propre de la collection

Titres parallèles de la collection

Compléments du titre de la collection

Mention de responsabilité relative à la collection

Numérotation à l'intérieur de la collection

Note sur la collection

Nom du producteur

(1779-1849)

Notice biographique

Austin Cuvillier est né à Québec le 20 août 1779 et a été baptisé sous le prénom Augustin. Il est le fils aîné d'Augustin, commerçant au détail, et d'Angélique Miot dit Girard. Il est inscrit au Collège Saint-Raphaël de Montréal en 1794 mais ne semble pas y avoir complété ses études. Austin Cuvillier travaille pour un encanteur montréalais, Henry Richard Symes, puis commence à son compte dans la vente de marchandises importées en gros. Entre 1802 et 1811, il fonde successivement la Cuvillier & Aylwin de Montréal; la Cuvillier, Aylwin, & Harkness de Montréal; la Aylwin, Harkness & Company de Québec; et la M.C. Cuvillier & Co (compagnie fondée initialement sous la raison sociale Mary C. Cuvillier & Company) de Montréal.
Malgré la faillite de son commerce de Québec et certains déboires financiers à Montréal, Cuvillier ne diminue pas ses ardeurs. Il connaît bien les rouages du négoce outre-Atlantique ainsi que ceux des banques et de la finance. Il participe à la création de la Banque de Montréal en 1817 et devient président de la Compagnie d'assurance de Montréal contre les accidents du feu en 1820. Il est aussi membre de conseils d'administration, syndic, agent de change et propriétaire foncier. Ses tâches l'autorisent d'ailleurs à vendre des actions de plusieurs banques du Canada.
Austin Cuvillier conjugue ses fonctions d'administrateur et commerçant à celles de politicien. Lié au parti canadien, il est élu député en 1814 dans la circonscription de Huntingdon et y sera réélu à cinq reprises. En 1828, il est un des délégués envoyé par le parti patriote (nom du parti canadien depuis 1826) en Angleterre pour exiger des réformes et un adoucissement de l'administration Dalhousie. Peu après son retour, il se distance du parti et de Louis-Joseph Papineau. Élu en 1830 dans Laprairie (autrefois Huntingdon), il réfute les Quatre-vingt-douze Résolutions. S'ensuit une guerre ouverte entre Papineau et Cuvillier puis la défaite de celui-ci aux élections de 1834. Cuvillier connaît la victoire dans Laprairie en 1841 puis la défaite en 1844 dans ce même comté ainsi que dans Rimouski contre les réformistes de L.-H. La Fontaine. Ces revers sonnent le glas de la carrière politique de Austin Cuvillier. Il se consacre donc à son commerce d'encan connut sous le nom de la Cuvillier & Sons de Montréal.
Hormis sa carrière politique et commerciale, Austin Cuvillier prend part aussi à la vie militaire. Il est adjudant du 5e bataillon de la milice d'élite pendant la guerre de 1812 et est commandant lors des troubles de 1837. Nommé juge de paix en 1830, on l'accuse d'avoir ordonné la fusillade ayant fait trois morts lors des élections partielles à Montréal en 1832. Il est décédé à Montréal du typhus le 11 juillet 1849 à 69 ans. Il a épousé Marie-Claire Perreault, fille de Joseph et de Marie-Anne Tavernier, à Montréal le 7 novembre 1802. De cette union sont nés sept enfants, dont Marie-Angélique qui a marié Alexandre-Maurice Delisle.

Nom du producteur

(1810-1880)

Notice biographique

Alexandre-Maurice Delisle est le cinquième des six enfants de Jean-Baptiste (1780-1831), greffier de la Maison de la Trinité de Montréal et de Mary Robinson. Alexandre-Maurice Delisle est né le 21 avril 1810 à Montréal et a étudié au Petit Séminaire de Montréal de 1817 à 1822. Il étudie le droit dans la même ville et est reçu au Barreau en 1832. Le 8 janvier 1833, Alexandre-Maurice Delisle devient greffier de la paix puis est nommé greffier de la couronne le 23 février suivant. Il se marie le 29 avril de la même année à Marie-Angélique Cuvillier, fille d'Austin, député et négociant de la ville.
Nommé marguillier de Notre-Dame le 17 décembre 1837, monsieur Delisle est élu député de Montréal en 1841 en tant qu'unioniste et tory. Il laisse son siège le 4 juillet 1843 alors qu'il est nommé greffier de la paix du district de Montréal. Il est successivement président de la Banque d'épargne de la cité et du district de Montréal en 1850-1851; président de la Compagnie du chemin de fer de Montréal en 1854 puis de la Compagnie du chemin à lisses de Champlain et du Saint-Laurent. On le retrouve aussi comme souscripteur de la Compagnie du chemin de fer de Montréal et New York en 1857; administrateur de la Compagnie de navigation des vapeurs du golfe; Commissaire du havre de Montréal en mai 1859 et shérif de la ville dès le 12 mars 1862.
En février 1863, Alexandre-Maurice Delisle est accusé de fraudes spéculatives et de malversations qu'il aurait commises durant son mandat au greffe de la Couronne. Ses collègues William-Henry Bréhaut et Charles-E. Schiller sont aussi soumis à l'enquête. Suite à son inculpation, Delisle perd son poste de shérif en décembre 1863 et de Commissaire du havre en janvier 1864. Certains croient que cette enquête est liée à ses intérêts politiques. Delisle réussit malgré tout à réintégrer son poste de commissaire du havre en août 1866 pour finalement être nommé président de cette Commission jusqu'en 1874. À cette fonction, il jumelle celle de percepteur de douanes de Montréal de 1866 à 1874. Alexandre-Maurice Delisle est mort à Montréal le 13 février 1880.

Historique de la conservation

En décembre 2001, le fonds a été transféré par la Société historique de Montréal à Bibliothèque et Archives nationales du Québec avant d'être cédé définitivement à la Division de la gestion de documents et des archives de la Ville de Montréal à l'automne 2005. Il fait partie de la vingtaine de fonds appartenant à la Société historique de Montréal et acquis par la Section des archives de la Ville de Montréal.

Portée et contenu

Le fonds Cuvillier et Delisle se divise en deux volets, le premier concerne les activités commerciales de Austin Cuvillier et de la Cuvillier & Co (celle-ci a remplacé la Cuvillier & Sons après 1849) ainsi que les finances et activités immobilières des héritiers Cuvillier en tant qu'entité (nommée Estate Cuvillier ou Heirs Cuvillier). Quelques documents portent sur madame Cuvillier et sur les finances de certains enfants Cuvillier (Austin junior, Maurice et Luce). Le second volet du fonds porte sur les activités d'Alexandre-Maurice Delisle, de Charles Edward Schiller et de la Robertson & Masson Company. Les compagnies et individus les plus souvent cités dans les documents de Austin Cuvillier et de la Cuvillier & Sons sont : Peter Dunn, David Handyside, David Thomas Kennelly, Louis Lebeau, Duncan McDonnell, Joseph Poudrette, Jacob Russman, Eustache Soupras, George B. Symes, Pierre Bonamie, Narcisse Chaussé, la Cité de Montréal, Olivier Garceau, des membres des familles Homier et Judah et Eugène Payette. Les personnes physiques et morales les plus souvent citées dans les documents relatifs à Alexandre-Maurice Delisle sont : George Allison, F.X. Bastien, Pierre Bonamie, Narcisse Chaussé, Henry Chapman, Duvernay & frères, Olivier Garceau, Isidore Lambert, Henry Lynch, New City Gas Company of Montreal, Eugène Payette et F. Trigg. Dans son ensemble, le fonds contient principalement des dossiers de clients en faillite qui comprennent généralement des notes, des mémorandum, des jugements de distribution, des factures et des listes de marchandises; des documents financiers (factures, chèques, comptes à recevoir, estimés, listes de comptes courants, reçus.); des documents légaux (baux, protêts, copies d'actes notariés et des contrats avec des ouvriers); et de la correspondance.

Titre basé sur le contenu du fonds. Les documents relatifs à la Robertson & Masson Company ont été laissés dans ce fonds même si aucun lien a été établi entre cette institution et Austin Cuvillier ou A.-M. Delisle.

État de conservation

Source immédiate d'acquisition

Classement

Langue des documents

Écriture des documents

Localisation des originaux

163-04-03-01 : P8,S1,D1 à D34
163-04-03-02 : P8,S1,D35 à P8,S2,SS1,D7
163-04-03-04 : P8,S2,SS1,D8 à P8,S3,SS1,D6
163-02-03-06 : P8,S3,SS1,D7 à P8,S3,SS1,D21
163-04-02-04 : P8,S3,SS1,D22 à P8,S3,SS2,D2
163-05-01-01 : P8,S3,SS2,D3 à P8,S3,SS3,D5.

Disponibilité d'autres formats

Restrictions d'accès

Délais d'utilisation, de reproduction et de publication

Instruments de recherche

Répertoire numérique (voir chemise du fonds dans épi 015).

Éléments associés


  • Un fonds Austin Cuvillier se trouve à Bibliothèque et Archives Canada - Le Musée du Château Ramezay possède des documents relatifs à Austin Cuvillier et Alexandre-Maurice Delisle. Ces archives font partie du fonds P345 Société d'archéologie et de numismatique de Montréal conservé au Centre d'archives de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec. Le fonds familles Ainsse et Delisle (SHM7) contient des documents sur la généalogie de la famille Delisle.

Éléments associés

Accroissements

Identifiant(s) alternatif(s)

Numéro normalisé

Mots-clés - Sujets (non utilisés)

Mots-clés - Lieux (non utilisés)

Mots-clés - Nom (niveau supérieur seulement)

Mots-clés - Genre (non utilisés)

Identifiant de la description du document

Dates de production, de révision et de suppression

Zone des entrées

Sujets associés

Personnes et organismes associés

Lieux associés

Genres associés