Fonds P137 - Fonds Claude Robillard . - 1867, [192-?]-1976; surtout [193-]-1964

Titre propre

Fonds Claude Robillard . - 1867, [192-?]-1976; surtout [193-]-1964

Dénomination générale des documents

Titre parallèle

Compléments du titre

Mentions de responsabilité du titre

Notes du titre

Niveau de description

Fonds

Cote

CA M001 P137

Mention d'édition

Mentions de responsabilité relatives à l'édition

Mention d'échelle (cartographique)

Mention de projection (cartographique)

Mention des coordonnées (cartographiques)

Mention d'échelle (architecturale)

Juridiction responsable et dénomination (philatélique)

Date(s)

  • 1920-01-01 - ? (Production)
  • 1867, [192-?]-1976; surtout [193-]-1964 (Production)

Description matérielle

0,99 m de documents textuels. - 940 photographies. - 460 diapositives. - 125 autres images fixes : esquisses (57), dessins (2) et reproductions de dessins (26), négatifs (28), planches contacts (11) et caricature (1).

Titre propre de la collection

Titres parallèles de la collection

Compléments du titre de la collection

Mention de responsabilité relative à la collection

Numérotation à l'intérieur de la collection

Note sur la collection

Nom du producteur

(1911-1968)

Notice biographique

Claude Robillard est né à Montréal le 30 juin 1911. Après des études secondaires au Collège Sainte-Marie - aux côtés de Pacifique Plante et d'André Laurendeau -, il obtient son diplôme en génie électrique à l'Université McGill en 1935. À la même époque, il collabore à l'écriture des Fridolinades de Gratien Gélinas et publie quelques livres pour enfants dont " Mimi la fourmi " et une géographie pour les tout-petits sous le pseudonyme de Robin. On lui doit également "Le Jardin du poète : Nostalgie" (1929), "Entre deux rondels" (Éditions Édouard Garand, 1931) et "Dilettante" (Éditions Albert Lévesque, 1931).

Avant d'entrer au service de la Ville de Montréal comme assistant-directeur au cabinet des travaux publics, en 1945, il exerce sa profession d'ingénieur au sein de diverses entreprises, dont la compagnie Bell (1935-1942) et Quebec Power (1942-1944). En 1951, il est nommé ingénieur-surintendant à la Division des parcs et terrains de jeu de Montréal. Une fois la division érigée en service autonome, à partir du 1er mai 1953, Claude Robillard en devient le premier directeur. Il consacre dès lors toutes ses énergies à multiplier les services de récréation et à embellir les espaces verts de la métropole. À cet effet, il effectue plusieurs voyages outre-mer pour s'inspirer de l'expérience européenne. On lui doit de nombreuses réalisations importantes de l'époque dont l'aménagement en 1958, du Jardin des merveilles au Parc La Fontaine, la création du théâtre de Verdure en 1956 et, bien sûr, la mise en branle de la Roulotte, inaugurée en 1952 et animée par Paul Buissonneau. En 1961, Claude Robillard quitte le Service des Parcs et devient directeur du Service d'urbanisme de Montréal. Là encore, il s'illustre par sa détermination et joue un rôle important dans le réaménagement du centre-ville de l'époque. Il est, notamment, l'un des responsables des grands chantiers de la Place Ville-Marie et de la Place des Arts.

Outre ses fonctions à la Ville de Montréal, Claude Robillard est élu président de l'American Institute of Park Executives de 1957 à 1958 et siège aussi aux conseils d'administration de l'Orchestre symphonique de Montréal et du Musée des Beaux-Arts de Montréal et est vice-président du conseil d'administrastion du Conseil des arts du Canada en 1967. Enfin, il sera également directeur général de l'aménagement de l'Expo 67 aux débuts de l'entreprise. Il meurt le 24 mai 1968 à 56 ans, des suites d'une longue maladie. Marié en premières noces à Denise Guimond, Claude Robillard et celle-ci ont eu deux filles : Claude et Line. Suite au décès de Denise Guimond, Claude Robillard épouse Thérèse Amos. Quatre enfants sont issus de cette union : Marie, Andrée, Jean et Philippe.

Historique de la conservation

Portée et contenu

Le fonds témoigne principalement des créations littéraires de Claude Robillard ainsi que de sa vie professionnelle, scolaire et personnelle. Il est notamment question des livres pour enfants rédigés sous le pseudonyme Robin, des Fridolinades, de ses fonctions à la compagnie Bell, chez Quebec Power puis à la Ville de Montréal de même que son implication au sein de la Corporation Sir Georges-Étienne Cartier/Place des Arts. Des documents illustrent des voyages effectués par Claude Robillard en compagnie de son épouse en Europe (notamment en France à l'automne 1959 et en Italie lors des jeux olympiques d'été à Rome en 1960), au Mexique et aux États-Unis tandis que d'autres montrent des installations sportives, des zoos, des arbres et des parcs.

Le fonds contient principalement des manuscrits, des textes d'allocutions et de conférences, de la correspondance et des imprimés (livres, dépliants, menus, revues, brochures, coupures de presse). Finalement, des photographies, des diapositives, une carte et des esquisses des illustrateurs Laure et Henry Baeb complètent le fonds.

Titre basé sur le contenu du fonds.
Certains documents sont endommagés et fragiles.
Les documents sont principalement en français. Certains documents sont en anglais, en latin et en espagnol.
Les exemplaires en doubles se trouvent à la localisation 001-02-04-01.

État de conservation

Source immédiate d'acquisition

Classement

Langue des documents

Écriture des documents

Localisation des originaux

Disponibilité d'autres formats

Restrictions d'accès

Délais d'utilisation, de reproduction et de publication

Instruments de recherche

Éléments associés

Éléments associés

Accroissements

Identifiant(s) alternatif(s)

Numéro normalisé

Mots-clés - Sujets (non utilisés)

Mots-clés - Lieux (non utilisés)

Mots-clés - Nom (niveau supérieur seulement)

Mots-clés - Genre (non utilisés)

Identifiant de la description du document

Dates de production, de révision et de suppression

Zone des entrées

Sujets associés

Personnes et organismes associés

Lieux associés

Genres associés