Fonds P046 - Fonds Montreal Water and Power Company. - 1890 à 1953

Titre propre

Fonds Montreal Water and Power Company. - 1890 à 1953

Dénomination générale des documents

Titre parallèle

Compléments du titre

Mentions de responsabilité

Notes du titre

  • Source du titre propre: Titre basé sur le contenu du fonds.

Niveau de description

Fonds

Cote

CA M001 P046

Mention d'édition

Mentions de responsabilité relatives à l'édition

Mention d'échelle (cartographique)

Mention de projection (cartographique)

Mention des coordonnées (cartographiques)

Mention d'échelle (architecturale)

Juridiction responsable et dénomination (philatélique)

Date(s)

  • 1890 à 1953 (Production)

Description matérielle

4,34 m de documents textuels et cartographiques.

Titre propre de la collection

Titres parallèles de la collection

Compléments du titre de la collection

Mention de responsabilité relative à la collection

Numérotation à l'intérieur de la collection

Note sur la collection

Nom du producteur

(1891-1928)

Histoire administrative

La Montreal Water and Power Company est créée le 17 mars 1891 par lettres patentes émises par le gouvernement de la province de Québec. Le 24 juin 1892, est sanctionnée la Loi concernant la compagnie The Montreal Water and Power Company (Statuts de la province de Québec, 1892, 55-56 Victoria, chap. 75) confirmant et ratifiant la charte de la compagnie. Des lettres patentes supplémentaires sont émises par le gouvernement de la province de Québec le 9 mars 1908 et viennent réduire le capital-action de la compagnie. Par la Loi amendant la charte de la Montreal Water and Power Company (Statuts de la province de Québec, 1914, 4 George V, chap. 109) sanctionnée le 19 février 1914, les lettres patentes supplémentaires sont confirmées et ratifiées et le capital-action est augmenté. La compagnie est expropriée par la Ville de Montréal le 11 juillet 1928, laquelle assume alors la gestion des opérations.
Le mandat de la Montreal Water and Power Company est de mettre en opération et de maintenir un ou des systèmes d'aqueduc et d'approvisionnement en électricité pouvant desservir les localités situées sur l'ensemble du territoire du Québec. La compagnie est administrée par une assemblée des directeurs.

Historique de la conservation

Les documents ont été acquis lors de l'expropriation de la Montreal Water and Power Company par la Ville de Montréal en 1928.

Portée et contenu

Le fonds fournit des informations partielles sur les activités de la Montreal Water and Power Company. Il est constitué des séries suivantes: Constitution, comprenant des lettres patentes et des actes; Direction, comprenant les procès-verbaux, de la correspondance et des spicilèges; Documents juridiques, comprenant des contrats, une cause entendue devant la Cour supérieure et un arbitrage; Activités financières, comprenant des états financiers, des procès-verbaux et des documents des assemblées des actionnaires, de la correspondance, des certificats d'actions communes et préférentielles, des livres et des transferts d'actions; Contrôle comptable, comprenant des grands livres, des journaux et livres de caisse, des livres de comptes et des rôles d'évaluation foncière; Document technique, comprenant un rapport sur le système de filtration.

État de conservation

Source immédiate d'acquisition

Classement

Langue des documents

  • anglais
  • français

Écriture des documents

Localisation des originaux

Disponibilité d'autres formats

Restrictions d'accès

Délais d'utilisation, de reproduction et de publication

Instruments de recherche

Répertoire numérique.

Éléments associés

Éléments associés

Accroissements

Note générale

Traitement et rédaction: Caroline Barcelo Collaboration: Hélène Charbonneau Mario Robert Analystes en gestion de documents et des archives Supervision et coordination: Denys Chouinard Chef de la Section des archives Saisie dans Archilog : Daniel Raymond Présentation: On tient souvent pour acquises les infrastructures urbaines qui nous entourent: les milliers de kilomètres de rues et de trottoirs, les centaines de parcs publics, l'immense système d'égout et d'aqueduc. Elles sont pourtant le résultat d'efforts gigantesques fournis par les générations passées. Les données statistiques concernant l'évolution démographique phénoménale de Montréal au siècle dernier aident à réaliser les dimensions de la tâche effectuée et l'urgence, à l'époque, de répondre à la demande. Montréal qui comptait 58,000 citoyens en 1852, en regroupait 267,000 en 1901 et 468,000 en 1911. La ville et sa banlieue atteignaient plus d'un demi-million en 1911, soit 528,000 habitants; c'est dire que pendant 60 ans, la croissance moyenne de la région montréalaise fut de 8000 habitants par année! Les archives de la Ville de Montréal témoignent éloquemment des réponses de l'administration municipale aux problèmes de croissance effrénée de sa population. Elles renseignent notamment sur le rôle significatif joué par une entreprise privée comme la Montreal Water and Power qui mit en place dans des municipalités que Montréal annexa avec le temps, un système d'aqueduc moderne. Le répertoire numérique que nous publions aujourd'hui est le reflet de notre politique d'acquisition ouverte sur tous les documents complémentaires à ceux de Montréal. Il a été réalisé grâce à l'aide des Archives nationales du Québec qui nous a permis d'embaucher Caroline Barcelo pour effectuer le traitement définitif de ce fonds. Diane Charland Chef de division - Division de la gestion de documents et des archives Introduction: Depuis l'automne 1990, la Division de la gestion de documents et des archives a entrepris la mise en valeur des documents provenant de fonds privés. Dans le cadre de ce traitement définitif, la définition communément admise du fonds est retenue. En conséquence, un fonds est créé en considérant que la Montreal Water and Power Company a été une personne morale distincte avant son expropriation par la Ville de Montréal. Note méthodologique: Avant leur traitement, les documents du Fonds Montreal Water and Power Company se présentaient en trois groupes: des procès-verbaux, des documents comptables et financiers, de la correspondance. S'y retrouvaient également des documents de l'ingénieur civil Joseph-Émile Vanier. Ces documents ont été retirés du présent fonds et replacés dans leur fonds d'origine. D'autre part, des imprimés jusque là conservés au Centre de documentation de la DGDA, ont réintégré le Fonds Montreal Water and Power Company. À la suite de l'analyse préliminaire, un cadre de classification a été élaboré sur la base de séries reflétant soit des activités (constitution, direction, finances, contrôle comptable) soit le type de document (documents juridiques, document technique). Des sous-séries ont également été développées permettant la ventilation de groupes particuliers de documents. L'instrument de recherche présente différents niveaux de description. Cette hiérarchie se base sur le principe d'une description allant du général au particulier, soit du fonds à la pièce. Le lecteur retrouvera donc une description du fonds, des séries, des sous-séries, des dossiers et, le cas échéant, de pièces. La description est fondée sur les Règles pour la description des documents d'archives (RDDA) produites par le Comité de planification sur les normes de description du Bureau canadien des archivistes. Plusieurs zones constituent la description, notamment la zone du titre, la zone des dates de création, la zone de collation (dimension), la zone de la description des documents (portée et contenu) et la zone des notes (source du titre, état de conservation, classement, source immédiate d'acquisition, langue des documents, référence bibliographique, notes générales). L'utilisation de crochets à la zone dates de création signifie que les dates sont probables. La dimension des documents est indiquée en centimètres, sauf pour la description du fonds qui est en mètres. Dans plusieurs cas, le nombre de pièces est inscrit pour mieux orienter le chercheur. Le corps de l'instrument présente la description de l'ensemble des constituantes du fonds. Au niveau de la description des dossiers et de pièces, chaque début de page reprend les titres de la série et de la sous-série avec leurs cotes respectives afin d'aider le repérage et de bien situer les documents décrits par rapport au cadre de classification. La description du dossier ou de la pièce comprend le titre, les dates de création, la dimension totale, la portée et contenu des documents, et enfin les notes. La description est complétée par la cote et l'adresse (A:). L'instrument de recherche se termine par un index reprenant les titres des séries et des sous-séries et certains thèmes. Deux types de renvois sont employés dans cet index: les renvois «voir» et «voir aussi». Le premier indique que l'on renvoie un terme (ou expression) rejeté à un autre accepté. Le second indique que l'on renvoie un terme (ou expression) accepté à un autre pouvant fournir des références connexes.

Identifiant(s) alternatif(s)

Numéro normalisé

Mots-clés - Sujets (non utilisés)

Mots-clés - Lieux (non utilisés)

Mots-clés - Nom (niveau supérieur seulement)

Mots-clés - Genre (non utilisés)

Identifiant de la description du document

Dates de production, de révision et de suppression

Zone des entrées

Sujets associés

Personnes et organismes associés

Lieux associés

Genres associés