Fonds SHM010 - Fonds Seigneurie de Repentigny. - [après septembre 1672]-1855, surtout 1700-1739

Titre propre

Fonds Seigneurie de Repentigny. - [après septembre 1672]-1855, surtout 1700-1739

Dénomination générale des documents

Titre parallèle

Compléments du titre

Mentions de responsabilité

Notes du titre

Niveau de description

Fonds

Cote

CA M001 SHM010

Mention d'édition

Mentions de responsabilité relatives à l'édition

Mention d'échelle (cartographique)

Mention de projection (cartographique)

Mention des coordonnées (cartographiques)

Mention d'échelle (architecturale)

Juridiction responsable et dénomination (philatélique)

Date(s)

  • [après septembre 1672]-1855, surtout 1700-1739 (Production)

Description matérielle

0,13 m de documents textuels.

Titre propre de la collection

Titres parallèles de la collection

Compléments du titre de la collection

Mention de responsabilité relative à la collection

Numérotation à l'intérieur de la collection

Note sur la collection

Nom du producteur

(1647-1854)

Histoire administrative

La seigneurie de Repentigny est concédée en 1647 à Pierre Legardeur de Repentigny (mort en 1648). Elle fait quatre lieues de front par six de profondeur. Elle est bornée au sud par le fleuve Saint-Laurent et la rivière La Chesnaye (des Miles Îles), à l'est par la seigneurie de Saint-Sulpice et, à l'ouest, par ce qui deviendra la seigneurie de Terrebonne en 1673. Pierre Legardeur de Repentigny meurt en 1648, laissant sa terre à ses héritiers qui ne l'habiteront ni la défricheront pendant des décennies.

En 1670, la seigneurie de Repentigny est partagée entre Jean-Baptiste Legardeur, fils de Pierre, et le marchand de Québec, Charles de Viliers, sieur de La Chesnaye. Ce dernier fonde la seigneurie de LaChesnaye le 11 mai 1671 après partage de cette terre avec Jean-Baptiste Legardeur qui, pour sa part, ne conserve que la portion de terre entre le fleuve Saint-Laurent et la rivière l'Assomption. Alors que Jean-Baptiste Legardeur fonde Repentigny et y construit une habitation en 1670, Charles Villiers commence à exploiter ses terres à Lachenaie dès 1673.

À partir du dernier quart du XVIIe siècle et au cours du siècle suivant, de nombreuses transactions foncières sont exercées sur les terres des seigneuries de Repentigny et de Lachenaie. Au début du XVIIIe siècle apparaissent les fiefs Martel et Bailleul dans la portion est de la seigneurie de Lachenaie.

Les membres de la famille Legardeur de Repentigny sont maintes fois impliqués dans les transactions foncières de ces terres et dans des litiges les opposant à la succession de Raymond Martel (représentée par le notaire Jacques Barbel), à Jacques Gauthier de Comporté et à Louis Audet de Piercotte, sieur de Bailleul. Peu après la Conquête, la seigneurie de Lachenaie est divisée en deux. La partie est appartient à Gabriel Christie tandis que la partie ouest est acquise par Roch de Saint-Ours (cette portion prendra le nom de l'Assomption).

Historique de la conservation

En décembre 2001, le fonds a été transféré par la Société historique de Montréal à Bibliothèque et Archives nationales du Québec avant d'être cédé définitivement à la Division de la gestion de documents et des archives de la Ville de Montréal à l'automne 2005. Il fait partie de la vingtaine de fonds appartenant à la Société historique de Montréal et acquis par la Section des archives de la Ville de Montréal.

Portée et contenu

Le fonds témoigne principalement des transactions foncières passées devant notaire par Pierre Legardeur de Repentigny (1657-1736), par certains de ses héritiers et par des membres des familles Martel, Saint-Ours, Godefroy de Tonnancour et Deschamps de Boishébert. Les transactions concernent surtout les seigneuries de Repentigny, Lachenaie et l'Assomption ainsi que les fiefs Martel et Bailleul. Parmi les individus dont il est question, mentionnons : Pierre Legardeur de Repentigny (1657-1736) et son épouse Agathe de Saint-Père, Marguerite Legardeur de Repentigny, Louis Audet de Piercotte, sieur de Bailleul, Jacques Gauthier de Comporté, Roch de Saint-Ours et Gabriel Christie. Le fonds contient des copies d'actes notariés relatifs à des biens fonciers (cession, obligation, donation, vente, échange, sentence de congé, convention, requête, grief, appel et déclaration). Le fonds comprend aussi des copies d'extraits issus du registre de l'état civil, de contrats de mariage, d'inventaires de biens et d'aveu et dénombrement. On compte finalement des inventaires de pièces notariées déposées au lieutenant gouverneur et au Conseil supérieur. Le fonds est composé des séries suivantes :

1 - Documents fonciers.
2 - Documents divers.

Titre basé sur le contenu du fonds. Les documents sont en français.

État de conservation

Plusieurs documents sont fragiles et endommagés. Certains documents sont incomplets.

Source immédiate d'acquisition

Classement

Langue des documents

Écriture des documents

Localisation des originaux

Disponibilité d'autres formats

Restrictions d'accès

Pour des raisons de conservation, les photocopies sont interdites.

Délais d'utilisation, de reproduction et de publication

Instruments de recherche

Répertoire numérique.

Éléments associés

Éléments associés

Accroissements

Identifiant(s) alternatif(s)

Numéro normalisé

Mots-clés - Sujets (non utilisés)

Mots-clés - Lieux (non utilisés)

Mots-clés - Nom (niveau supérieur seulement)

Mots-clés - Genre (non utilisés)

Identifiant de la description du document

Dates de production, de révision et de suppression

Zone des entrées

Sujets associés

Personnes et organismes associés

Lieux associés

Genres associés