Fonds SHM011 - Fonds Urgel-Eugène Archambault. - [18-], [185-]-1922 ; surtout 1856-1896.

Titre propre

Fonds Urgel-Eugène Archambault. - [18-], [185-]-1922 ; surtout 1856-1896.

Dénomination générale des documents

Titre parallèle

Compléments du titre

Mentions de responsabilité du titre

Notes du titre

Niveau de description

Fonds

Cote

CA M001 SHM011

Mention d'édition

Mentions de responsabilité relatives à l'édition

Mention d'échelle (cartographique)

Mention de projection (cartographique)

Mention des coordonnées (cartographiques)

Mention d'échelle (architecturale)

Juridiction responsable et dénomination (philatélique)

Date(s)

  • [18-], [185-]-1922 ; surtout 1856-1896 (Production)

Description matérielle

0,32 m de documents textuels. - 4 photographies.

Titre propre de la collection

Titres parallèles de la collection

Compléments du titre de la collection

Mention de responsabilité relative à la collection

Numérotation à l'intérieur de la collection

Note sur la collection

Nom du producteur

(1834-1904)

Notice biographique

Urgel-Eugène Archambault est né le 27 mai 1834 à l'Assomption. Il est le fils de Louis Archambault, cultivateur, et d'Angélique Prud'homme. En 1857, il s'inscrit à l'école normale Jacques-Cartier de Montréal et obtient son diplôme l'année suivante. Il retourne se perfectionner à la même école en 1863 et obtient le diplôme d'enseignement académique. Le 1er octobre 1860, il épouse Azilda Robitaille à Saint-Roch-de-l'Achigan et ils ont onze enfants. Il meurt le 20 mars 1904 à Montréal.

Urgel-Eugène Archambault est instituteur et administrateur scolaire. Il débute sa carrière d'instituteur à Saint-Ambroise-de-Kildare, à L'Assomption, et à Châteauguay. En 1859, il devient directeur de la première école dirigée par des laïques à Montréal, l'École Doran, qui devient l'Académie commerciale catholique de Montréal en 1860 et l'Académie du Plateau en 1872. L'année suivante, l'École polytechnique est créée et Archambault en est le principal. Il abandonne la direction de l'Académie du Plateau en 1892 pour le poste de directeur général des écoles du Bureau des commissaires d'écoles catholiques romains de la cité de Montréal.

Historique de la conservation

En décembre 2001, le fonds a été transféré par la Société historique de Montréal à Bibliothèque et Archives nationales du Québec avant d'être cédé définitivement à la Division de la gestion de documents et des archives de la Ville de Montréal à l'automne 2005. Il fait partie de la vingtaine de fonds appartenant à la Société historique de Montréal et acquis par la Section des archives de la Ville de Montréal.

Portée et contenu

Le fonds témoigne des activités et des réalisations d'Urgel-Eugène Archambault à titre de directeur de l'Académie commerciale catholique de Montréal, de délégué de la province de Québec lors de l'exposition scolaire universelle de Paris en 1878 et en tant que directeur du Bureau des commissaires d'écoles catholiques romains de Montréal. Le fonds porte aussi sur le voyage que Charles Desnoyers et lui ont fait pour le compte de la Commission des écoles catholiques de Montréal (1870) et sur les luttes d'Archambault pour l'amélioration des conditions de travail et de retraite des enseignants laïcs. Un autre volet du fonds concerne ses activités sociales et personnelles, notamment celles reliées à L'Écho du cabinet de lecture paroissial, la Fabrique de Notre-Dame de Montréal et à l'art héraldique. Le fonds contient le journal tenu par Urgel-Eugène Archambault lors de son voyage aux États-Unis; des procès-verbaux de réunions du Bureau des commissaires des écoles catholiques de Montréal; des textes de conférences, d'allocutions et de publications; des imprimés (brochures, opuscules, textes de lois, coupures de presse); et de la correspondance. Parmi les correspondants notons : Gustave Bossange, Paul de Cazes, A. D. Decelles, F.-X. Couillard, Pierre Boucher de la Bruère, Laurent-Olivier David, la librairie Hachette & Cie de Paris, Gédéon Ouimet, Napoléon Robitaille et Louis-Olivier Taillon. Le fonds comprend finalement quelques photographies, des documents personnels (notes personnelles, notes biographiques, certificats médicaux) et quelques documents scolaires de l'École normale Jacques-Cartier de Montréal. Le fonds comprend quatre séries.

Titre basé sur le contenu du fonds. Les documents sont en français et en anglais.

État de conservation

Des documents sont fragiles et endommagés.

Source immédiate d'acquisition

Classement

Langue des documents

Écriture des documents

Localisation des originaux

Disponibilité d'autres formats

Restrictions d'accès

Pour des raisons de conservation, les photocopies des documents sont interdites.

Délais d'utilisation, de reproduction et de publication

Instruments de recherche

Répertoire numérique.

Éléments associés

Fonds Urgel-Eugène Archambault du service des archives de la Commission scolaire de Montréal (CSDM).

Éléments associés

Accroissements

Identifiant(s) alternatif(s)

Numéro normalisé

Mots-clés - Sujets

Mots-clés - Lieux

Mots-clés - Noms

Mots-clés - Genre

Identifiant de la description du document

Dates de production, de révision et de suppression

Zone des entrées

Sujets associés

Personnes et organismes associés

Lieux associés

Genres associés