Affichage de 100 résultats

Description archivistique
Fonds Famille Louis-Philippe Hébert. - 1873-1942.
Aperçu avant impression Affichage :

90 résultats avec objets numériques Afficher les résultats avec des objets numériques

Fonds Famille Louis-Philippe Hébert. - 1873-1942.

  • CA M001 BM028
  • Fonds
  • 1873-1942

Le fonds porte principalement sur la vie artistique, professionnelle et personnelle de Louis-Philippe Hébert, à la fin du XIXe et au début du XXe siècle. Il comporte également de nombreux croquis et dessins, réalisés par Louis-Philippe, Henri et Adrien Hébert. Le fonds est constitué des séries suivantes: S1. Correspondance, écrits personnels et souvenirs; S2. Croquis et dessins; S3. Photographies et coupures de presse. Il contient de la correspondance personnelle et professionnelle, un journal personnel, des coupures de presse, de nombreuses esquisses, des peintures, des photographies et une gravure.

Hébert, Louis-Philippe (famille)

Correspondance, écrits personnels et souvenirs. - 1873-1942

La série porte essentiellement sur les activités artistiques et les relations externes entretenues par Louis-Philippe Hébert, tant d'un point de vue commercial qu'amical, entre 1873 et 1908, au Canada comme en France. Elle traite également de la gestion de sa succession, entre 1931 et 1942. La série est composée de cinq dossiers comprenant principalement de la correspondance reçue ou envoyée, un journal, quelques écrits personnels et des souvenirs.

Correspondance personnelle reçue. - 1901-1907

Ce dossier comporte de la correspondance personnelle, reçue par Louis-Philippe Hébert entre 1901 et 1907. On y retrouve des lettres manuscrites écrites par Louis Fréchette, Charles Godon, Antoine Hébert (son frère), Louis Herbette (conseiller d'État français), Jules Hieure et E.-P. Lachapelle. Ces lettres contiennent notamment le récit de soirées mondaines ou de la vie artistique française de l'époque, des invitations et demandes personnelles diverses, des nouvelles de la famille Hébert à Sainte-Sophie, des remerciements en lien avec la réalisation de certaines oeuvres.

Correspondance d'affaires reçue. - 1900-1908

Ce dossier comporte de la correspondance professionnelle, reçue par Louis-Philippe Hébert entre 1900 et 1908. On y retrouve des lettres manuscrites et dactylographiées écrites par divers clients et relations d'affaires : C.-M. Bell, David Boyle, Joseph Brunet, Paul Bruchési (archevêque de Montréal), T. Carli (statuaire), Gaspard Dauth, A. Durenne (établissements métallurgiques), E. Capitain Ceny (fonderie), R. Eymery, B. Foisil (graveur-réducteur), A. Gobeil (ministre fédéral canadien), Lord Grey (gouverneur général du Canada), Pierre Jean (vendeur de meubles), J. Marchand (architecte), James Mavox, Joseph Migoux, J. G. Picher (sculpteur-modeleur), M. J. A. Prendergast, le Queen Victoria Memorial Statue Comitee de Hamilton, Zotique Racicot, la Société Nationale des Bronzes et Edward Steacy. Il y est notamment question de statues et monuments divers (reine Victoria, Simcoe, Monseigneur Bourget, Monseigneur de Laval, John Young, Pleureuse au médaillon, Alexander Mackenzie, Lord Stradachona, Laviolette, etc.), de rendez-vous à prendre, de dates de livraison, de sommes dues, de remerciements ou de félicitations, de participation à des expositions et autres.

Correspondance adressée. - 1901

Ce dossier comporte le brouillon manuscrit d'une lettre envoyée par Louis-Philippe Hébert à la Société historique de Toronto, en 1901. Il y demande une indemnité sur le travail fait pour un projet de statue du gouverneur Simcoe. Il n'aurait pas été averti qu'il participait à un concours et demande à être payé pour le travail réalisé. La réponse à cette lettre se trouve au sein du dossier BM28,S1,D2 (pièce B-1,2).

Correspondance relative à la succession de Louis-Philippe Hébert. - 1931-1942

Ce dossier comporte de la correspondance écrite entre 1931 et 1942, en lien avec la succession de Louis-Philippe Hébert. On y retrouve d'une part 59 lettres, en majorité dactylographiées, adressées à Henri Hébert par les avocats Julien et Julien (administration de la succession). Le dossier comprend par ailleurs une lettre manuscrite, envoyée par Léo Parizeau, mari d'Yvonne, fille de Louis-Philippe Hébert. Adressée aux fils de M. Hébert, cette lettre accompagnait originellement la liste des ouvrages demandés lors du partage de la bibliothèque du défunt.

Journal, écrits personnels et souvenirs de Louis-Philippe Hébert. - 1873-1901

Ce dossier comporte un journal manuscrit, rédigé par Louis-Philippe Hébert entre 1886 et 1901, ainsi que quelques écrits personnels et souvenirs datant des années 1870 à 1890. Les 24 pages du journal évoquent notamment: une séance de pose de John A. MacDonald en 1886; la signature du contrat pour les sculptures du Parlement de Québec cette même année; son départ pour Paris en 1887; son entretien avec Sir Hector Langevin et le projet de statue des orateurs en 1888; la signature du contrat pour la statue de la reine Victoria en 1898; le déménagement à Paris cette même année et le récit du voyage; la courte description des funérailles de Félix Faure en 1899; la présentation des esquisses des monuments de Baldwin et Lafontaine; quelques activités à Paris; le retour au Canada demandé par Monseigneur Bruchési en 1900; la nomination comme chevalier de la Légion d'honneur; la candidature au concours du monument de la reine Victoria à Winnipeg, etc. Les écrits personnels afférents contiennent quant à eux: le récit d'une visite chez un mouleur alors que M. Hébert travaille chez Napoléon Bourassa, des propos philosophiques, un texte sur l'implantation et les conditions de vie des colons anglais dans les Cantons de l'est. Les souvenirs personnels sont constitués : d'un diplôme attestant que Louis-Philippe Hébert a été zouave pontifical et récipiendaire de la médaille militaire "Bené Merenti"; d'une invitation à assister au dévoilement de la statue de Maisonneuve à la Place d'Armes, d'un coupon "crème et gâteaux" de l'hôpital Notre-Dame et d'un exemplaire du Journal du Dimanche, paru le 24 juin 1884 (comportant un poème de son ami Louis Fréchette).

Croquis et dessins. - 1899-1935

La série porte essentiellement sur les réalisations artistiques de Louis-Philippe Hébert et de ses deux fils, Henri et Adrien, entre 1899 et 1935. Elle est composée de cinq dossiers comprenant les croquis et dessins élaborés par les trois membres de la famille (y compris les oeuvres non signées). Elle comprend également quelques esquisses réalisées par d'autres artistes (Berger et A. La Montagne). Ces documents ont surtout pour sujet: des projets de monuments et statues; des personnages de nature très variée; des études graphiques et anatomiques; des éléments d'architecture; des paysages québécois et autres.

Croquis et dessins de Henri Hébert. - 1899-1935

Ce dossier comprend des croquis et dessins produits par Henri Hébert, entre 1899 et 1935. On y retrouve en premier lieu un cahier (F-3,1) d'esquisses réalisées en 1899 et montrant notamment: un personnage à chapeau (avec l'inscription "pot à eau"); des personnages de la Révolution française, un portrait de Louis-Philippe Hébert; un personnage de théâtre ou d'opéra; une main droite et des vases; un personnage à moustache; un torse et un pied; une personne à genoux, la tête entre les mains; des personnages de profil ou couchés; un jeune homme vu de face; des chevaux; des éléments d'architecture. Le dossier comporte également la représentation d'un monument, coloriée à l'aquarelle (F-3,2), le dessin d'une chambre d'hôpital (F-3,3) et un ensemble d'esquisses d'architecture et de statues (F-3,4).

Croquis et dessins de Adrien Hébert. - [192-]

Ce dossier comprend des dessins et une gravure d'Adrien Hébert, produits en majorité en 1922. La gravure montre un navire à voile près d'une côte. Un cahier de 49 dessins au crayon gras présente des esquisses de nombreux nus féminins et de quelques tableaux à plusieurs personnages. Un dessin à l'encre et aux crayons de couleur montre enfin un canot à voile.

Croquis et dessins dont l'auteur n'est pas identifié. - [190-?]-[192?-]

Ce dossier comprend de nombreux dessins et esquisses non signés, mais probablement réalisés en majorité par les membres de la famille Hébert, au début du XXe siècle. On y retrouve notamment: un cahier de dessins sans couverture (F-11,1) avec plusieurs croquis de monuments, statues (dont la statue "Sans merci"), meubles, pièces d'architecture, personnages; un cahier de dessins sans couverture (F-11,2) comprenant des esquisses de personnages masculins et féminins, pièces d'architecture, statues, études de mouvements et autres; une série de portraits d'habitations et de paysages (F-12), dont une partie traitant de la Gaspésie; une étude de végétaux (F-13); des études de personnages (F-14) divers, parmi lesquels quelques nus féminins; des études pour sculptures (F-15), avec un schéma du parlement à Ottawa et des esquisses de monuments, pièces d'architecture, personnages, colonnes, statues, apparitions, bas-reliefs et autres; des études de meubles (F-16); des mises en page (F-17), avec une esquisse pour la couverture de la Revue Canadienne et un dessin destiné à un ouvrage de musique.

Photographies et coupures de presse. - [188-]-[193-]

La série illustre essentiellement la vie professionnelle et personnelle de Louis-Philippe Hébert et de son fils Henri, entre les années 1890 et 1930. Elle est composée de six dossiers comprenant diverses photographies, conservées ou utilisées par ces membres de la famille Hébert, et une coupure de presse portant sur le travail d'Henri. Les photographies peuvent ainsi être réparties : représentations familiales ou amicales; matériel de travail utilisé comme modèle; images des oeuvres réalisées; iconographie variée à l'usage et à la provenance inconnus.

Photographies utilisées comme matériel de travail. - [188-]-1901

Ce dossier comporte plusieurs photographies, utilisées comme matériel de travail (modèles), entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle. On y retrouve des épreuves et imprimés montrant: un membre du clergé; un homme fort, torse nu, de face et de dos; de nombreux amérindiens de l'ouest canadien (Manitoba, Colombie-Britannique et Territoires du Nord-Ouest), avec leurs habitations et leur environnement au tout début du XXe siècle. L'un des recueils de clichés présentant des amérindiens est accompagné d'une petite carte, publiée en 1900 par le département des affaires indiennes, montrant le territoire (entre la Colombie-Britannique et l'Alberta) visé par le traité no 8 et les populations y habitant.

Statues de Louis-Philippe-Hébert. - 1910-1915

Ce dossier comprend des photographies de certaines oeuvres sculptées par Louis-Philippe Hébert. Ces images présentent: la statue "Sans merci" (avril 1912); le dévoilement de la statue d'Édouard VII au Square Phillips (images de la cérémonie, avec la foule et les bâtiments en arrière-plan); le modèle de la statue d'Alexander Mackenzie, à Ottawa; le modèle de la statue d'Édouard VII; le modèle du monument "South Africa War Memorial", à Calgary. La photographie de la statue "sans merci" est signée et dédicacée par Louis-Philippe Hébert, à l'intention d'un confrère sculpteur.

Statues autres. - [191-]-[193-]

Ce dossier comprend des photographies de deux oeuvres. Ces images présentent: le Monument aux braves d'Outremont, réalisé par Henri Hébert; une sculpture de provenance non identifiée, montrant un groupe de quatre personnages assis, se livrant à des activités diverses.

Photographies de Pamphile Le May. - 1889-[1897].

Ce dossier comprend des photographies de Pamphile Lemay : Pamphile Lemay plus âgé poussant une brouette emplie de buches, sur lesquelles est assise une petite fille, tandis qu'une jeune femme se tient debout en arrière-plan; Pamphile Le May entouré des comédiens qui créèrent sa pièce Rouge et Bleu. Évangéline Le May, sa fille, faisait partie de la distribution et est assise à sa droite (26 avril 1889); Pamphile Lemay et des intimes attablés pour une partie de carte à sa maison de Deschaillons (5 avril 1896). Il est possible que ces photographies aient servi à Henri Hébert pour sculpter le buste en plâtre de Pamphile Lemay conservé à l'Université Laval.

Photographies non identifiées. - [188-]-[190]

Ce dossier comprend des photographies à la provenance ou au sujet non identifiés. Ces images présentent: le monument funéraire d'Alérius-Alphonse Leteurtre, homme d'État français décédé en 1905 (avec l'inscription manuscrite suivante: juillet 1908, à l'ami Hébert, affectueux souvenir de l'architecte S...); une femme tenant un bouquet de fleurs; un homme âgé et moustachu, de profil; un bâtiment portant l'inscription "Norvège" (et le drapeau afférent), avec un homme au premier plan; un homme moustachu, de trois-quarts.

Résultats 1 à 25 sur 100