Affichage de 7 résultats

Description archivistique
Fonds Elie-Joseph Auclair. - 1866-1946.
Aperçu avant impression Affichage :

Fonds Elie-Joseph Auclair. - 1866-1946.

  • CA M001 BM023
  • Fonds
  • 1884-1941

Le fonds témoigne principalement des activités de l'abbé Élie-Joseph Auclair en tant qu'historien et auteur de recensions d'ouvrages à caractère historique et religieux. Il nous informe de façon plus générale de son intérêt pour des sujets touchant l'histoire religieuse canadienne-française. Il témoigne dans une moindre mesure de certains éléments touchant sa vie personnelle et spirituelle, tels que son Jubilé d'or sacerdotal en 1941 et sa présence à celui de Monseigneur Alphonse-Osias Gagnon en 1933.
Le fonds est constitué de quatre séries : S1 Vie personnelle et spirituelle, S2 Correspondance, S3 Activités professionnelles, SY Iconographie.Il contient principalement de la correspondance professionnelle adressée à Élie-Joseph Auclair, des photocopies de coupures de presse d'articles écrits ou recueillis par lui, des textes manuscrits écrits par lui ainsi que des textes ou des extraits de textes écrits par d'autres auteurs. Il contient enfin des documents reliés à sa vie personnelle et spirituelle (programmes, invitations, dépliants) ainsi que quelques documents iconographiques.

Auclair, Élie-Joseph

Textes d'Élie-Joseph Auclair. - 1924-1941

Le dossier témoigne des activités d'Élie-Joseph Auclair en tant qu'historien et écrivain, principalement en tant qu'auteur de recensions de livres à caractère historique et religieux. Le dossier contient des photocopies de coupures de presse d'articles écrits par Élie-Joseph Auclair et parus dans L'Avenir du Nord, La Presse, Le Devoir et Le Progrès de Valleyfield, ainsi que des textes manuscrits, écrits de sa main ou dactylographiés. Ces articles et ces textes sont principalement des recensions d'ouvrages, dont un porte sur le livre de Thomas Chapais sur Montcalm et un autre sur le livre Au soir de la vie du sénateur Laurent-Olivier David.

Vie personnelle et spirituelle. - 1905-1941

La série témoigne sommairement de quelques éléments de la vie personnelle et spirituelle d’Élie-Joseph Auclair, tels que sa participation à la fête patronale de la société des artisans Canadiens-français à Sherbrooke en 1905, sa collaboration au Conventum de la classe de rhétorique du séminaire de Sherbrooke en 1919, sa présence au Jubilé d'or sacerdotal de Monseigneur Alphonse-Osias Gagnon en 1931, sa participation à la causerie «Images Mauriciennes» de l'abbé Albert Tessier en 1934 et la célébration de son jubilé d’or sacerdotal le 15 août 1941. La série contient des programmes, des invitations, des cartes, des dépliants ainsi qu'une transcription d'une lettre de 1845 du cardinal J.M. Mastai, le futur pape Pie IX, traduite de l'italien. Il contient aussi quelques factures.

Activités professionnelles. - 1884-1941

La série témoigne des activités professionnelles d'Élie-Joseph Auclair en tant qu'historien et écrivain. Elle nous informe aussi sur ses intérêts historiques, religieux et littéraires à travers des textes qu'il recueillait. La série contient des photocopies d'articles ainsi que des textes manuscrits écrits par Élie-Joseph Auclair. Elle contient aussi des photocopies de coupures de presse ainsi que différents textes recueillis par lui.

Iconographie. - [193-?]

La série porte sur des personnalités religieuses et sur un couvent. Elle contient deux cartes postales représentant le couvent des soeurs de Ste-Anne à St-Jérôme, une carte de décès du Père A.-D. Richard, clerc de St-Viateur, une carte avec photo de Georges Melançon, évêque de Chicoutimi, et une carte avec reproduction photographique d'un curé non identifié.

Correspondance. - 1904-1941

La série témoigne principalement des activités d'Élie-Joseph Auclair en tant qu'historien et auteur de recensions d'ouvrages historiques et religieux. Elle témoigne dans une moindre mesure des ses relations personnelles, entre autres, avec le sénateur Laurent-Olivier David. La série contient des lettres de réponses à des demandes d'information de l'abbé Auclair pour des projets d'écriture sur différentes personnalités religieuses, des lettres de remerciements lui étant adressées pour des recensions de livres parus dans les journaux et des demandes de recensions de la part de divers auteurs. Elle renferme aussi des cartes jointes aux lettres de certains expéditeurs et de nombreux témoignages de reconnaissance de la part d'auteurs, ainsi qu'une lettre écrite par Élie-Joseph Auclair à l'abbé Nazaire Bourbonnais concernant le projet de publication d'un livre sur la ville de Châteauguay. Elle contient finalement quelques lettres à caractère plus personnel, dont quelques-unes de la part du sénateur Laurent-Olivier David.

Recherches historiques. - 1884-1941

Le dossier témoigne de l'intérêt d'Élie-Joseph Auclair pour des textes reliés principalement à la religion et à l'histoire canadienne-française et pour de recensions d'ouvrages. Il contient aussi des documents ayant pu lui servir pour ses recherches historiques. Il témoigne finalement de son intérêt pour la littérature canadienne-française. Le dossier contient des photocopies de coupures de presse d'articles de nature religieuse tirés principalement de l'Action catholique. Il contient également un texte de l'abbé Albert Tessier sur l'éducation régionale, un texte d'Olivar Asselin sur le français parlé au Canada, des articles sur la mort du sénateur Laurent-Olivier David en 1926, des textes sur la colonisation des nouvelles régions du Québec, un article sur la visite de la reine Elizabeth 1 et du roi Georges VI en 1939 ainsi que des recensions de livres. Il contient aussi des pages tirées de la revue L'Ami de l'Orphelin, des pages tirées d'un livre sur Pierre Eudes, un texte dactylographié d'Alfred Duclos-DeCelles portant sur l'avocat et journaliste Arthur Dansereau, un poème de Rosaire Dion-Lévesque, un bulletin de la Société des Écrivains canadiens ainsi que des documents relatifs au tricentenaire de Trois-Rivières en 1934. Il comprend aussi un extrait de naissance de François-Xavier-Antoine Labelle. Il contient finalement des lettres envoyées à Ernest Gagnon, principalement par Monseigneur Paul Bruchési, et une déclaration de Monseigneur Bruchési lors de son élection comme archevêque de Montréal le 28 juin 1897.